Actualités - rubriques

Marché immobilier : le pouvoir d’achat des Français a-t-il atteint un plafond ?

Publié le 29 Septembre 2017

Partager :

Si le volume des ventes est toujours au beau fixe, les prix commencent à se stabiliser et les offres se tarissent sur le marché. Il semblerait que le pouvoir d’achat des Français ait atteint un plafond.

 

Une hausse des prix qui ralentit sur le 3ème trimestre 2017 

 Depuis 12 mois, les prix de vente des biens immobiliers sont en constante hausse (+2,4% sur l’ensemble de la France) : cela s’expliquerait par un contexte particulièrement favorable avec des taux d’intérêts qui sont encore et toujours très attractifs. Le fort déséquilibre entre l’offre (qui diminue de 5% entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2016) et la demande (+12% d’acquéreurs) pèserait également dans la balance.

Cependant, la situation pourrait changer : « Si les prix poursuivent leur augmentation, nous notons néanmoins une décélération de la hausse , comme en témoigne la quasi stabilité des prix en province selon nos évaluations » relève Fabrice Abraham, Directeur général de Guy Hoquet.

 Fidèle à elle-même, la capitale continue de voir ses prix grimper (+5,1%) pour atteindre 9 439 € du mètre carré au 3ème trimestre.  Victime de l’irrésistible attraction qu’exerce Paris, l’Ile-de-France enregistre pour sa part une hausse de 4,6%, ce qui porte le prix du m² à 3 594 €. Néanmoins, les 3 derniers mois ont marqué une évolution sur ce secteur puisque les prix de vente ont chuté de 7,5% sur la petite et la grande couronne Ce phénomène, mis en corrélation avec une baisse sensible de la surface moyenne (-6,2%) nous permet de conclure à un « effet étudiant », assez logique en cette période de l’année.

 Plus que jamais présents, les investisseurs représentent actuellement 18% des acquéreurs, chiffre qui a triplé en 3 ans. Les primo-accédants, quant à eux, sont toujours au rendez-vous (42% en France) et ce, sur tout l’hexagone, exception faite de Paris, où les prix sont trop élevés.

 

Un pouvoir d’achat qui semble avoir atteint un palier

Si l’année 2016 avait déjà été exceptionnelle en termes de volume de vente, 2017 semble faire encore mieux : +5,1% en France, avec un pic à 14% pour Paris.  Pour autant, lorsqu’on se penche sur la surface moyenne de vente, surtout au 3ème trimestre, on constate qu’elle est déjà en baisse (-1 m² en France et -2 m² sur Paris).  « L’évolution des prix sur les 12 derniers mois semble contraindre les acquéreurs à réduire la surface du bien choisi. La limite du pouvoir d’achat immobilier des Français semble donc avoir été atteinte », analyse Fabrice Abraham.

Vraisemblablement appelé à changer dans les prochains mois, le marché de l’immobilier est aujourd’hui, plus que jamais, propice à la vente ou l’acquisition d’un bien immobilier.

Partager :

Retrouvez-nous sur facebook