Remboursement de crédit immobilier difficile : quelles solutions s’offrent à vous ?

ACHETER
le 04 juin 2021


Si les taux d’intérêt des prêts immobiliers ont atteint des niveaux historiquement bas, les prix de l’immobilier ont quant à eux beaucoup grimpé au fil des années si bien que le remboursement de crédit immobilier pèse très lourd dans le budget des ménages. Parfois même, il devient de plus en plus difficile, voire impossible à rembourser. Cependant, des solutions existent et Guy Hoquet Immobilier vous les détaille.


Les solutions avec votre banque


Premier conseil : n’attendez pas de vous retrouver dans une situation trop délicate avant d’engager le dialogue avec l’organisme qui vous a accordé votre prêt. Vous n’êtes pas un cas isolé et la plupart des conseillers bancaires savent se montrer compréhensifs. De plus, si votre situation financière se complique, c’est peut-être à la suite d’un licenciement économique ou d’une maladie vdétous empêchant de travailler si vous êtes indépendant. La première chose à faire consiste d’ailleurs à vérifier votre offre de prêt. Celle-ci peut en effet prévoir l’étalement ou le report de vos mensualités. Quoi qu’il en soit, prévenez votre conseiller afin d’envisager une solution pour passer cette période difficile.

Peu importe la raison, il est généralement possible de solliciter un délai de paiement ou de moduler votre prêt immobilier afin d’en réduire momentanément le remboursement. Concrètement, vous pourriez obtenir une pause de six mois dans le remboursement des mensualités et ne payer que les intérêts, ou bien allonger la durée de remboursement, mais avec des mensualités allégées. Cette dernière solution risque en revanche de rendre votre prêt immobilier plus coûteux. Demander une simulation vous donnera la possibilité de comparer le montant total des intérêts bancaires.

Enfin, dans le cas où vous devez rembourser plusieurs crédits, opter pour un regroupement de crédits ou un rachat de prêts vous permettra également d’optimiser la gestion de votre budget.

ici votre image


Les solutions avec votre assurance emprunteur


​​​​​​​Lorsque vous avez demandé votre prêt immobilier, votre organisme prêteur a exigé la souscription d’une assurance emprunteur. Celle-ci permet notamment de couvrir le risque décès et l’invalidité, mais parfois elle couvre d’autres types de situations à l’image de la perte d’emploi. Aussi, si vous entrez dans une des catégories décrites dans votre contrat, vous pourrez solliciter auprès de votre assurance la prise en charge des mensualités. Attention toutefois, ces clauses sont soumises à certaines conditions.

Il vous faudra donc justifier de l’invalidité ou du licenciement expliquant vos difficultés à rembourser votre prêt. Vous pourrez fournir, dans le cas d’une perte d’emploi, la lettre de licenciement émanant de votre employeur ou, à défaut, une attestation Pôle emploi. A noter que la fin d’un CDD ne peut être invoquée.

Les solutions judiciaires



​​​​​​​Aucune des solutions ci-dessus exposées n’a permis de déboucher sur une réduction, un report ou une couverture de vos mensualités ? Il vous reste la voie judiciaire. Objectif : obtenir la suspension des paiements à la faveur d’une décision de justice. Sachez en effet que l’article L314-20 du Code de la consommation prévoit la possibilité de suspendre pendant une durée maximale de deux ans les mensualités d’emprunteur qui rencontrent des difficultés, et ce, sans majoration, pénalité ou même production d’intérêts.

Vous aurez d’autant plus de chance d’obtenir une décision de justice favorable si vos difficultés sont consécutives à un licenciement. Entrez votre code postal afin de connaître le tribunal compétent pour votre demande.

Chargement…