Impression 3D : cette nouvelle révolution qui pourrait impacter le secteur immobilier !

Actualités
le 26 avril 2021

​​​​​​​

Bien que le 1er brevet en matière d’impression 3D ait été déposé en 1984, ce n’est que depuis quelques années seulement que son utilisation s’est démocratisée dans tous les domaines, ou presque, de la conception. Le BTP ne déroge pas à la règle avec des impacts (positifs) notables dans le domaine de l’immobilier. Explications et tour d’horizon des avantages de cette technologie révolutionnaire.

​​​​​​​


Impression 3D : le concept


L’impression 3D, appelée aussi impression tridimensionnelle, repose sur le principe de la fabrication additive par couches. La matière est ajoutée progressivement, par couche successive, alors même que les techniques traditionnelles d’usinage sont basées sur la soustraction de matière (fraisage, perçage par exemple). Dans son utilisation courante, l’impression 3D vise à concevoir et reproduire des objets usuels, certains prototypes ou bien encore des pièces détachées. Le procédé repose sur un fichier informatique qui représente l’objet en 3 dimensions, décomposé en tranches. Les informations sont ensuite transmises à une imprimante 3D qui va alors réaliser la fabrication de cet objet par ajout de couches successives.






Des opportunités inouïes dans le domaine du BTP


Appliqué au domaine du bâtiment, le procédé reste peu ou prou le même. L’architecte conçoit un plan informatique de la maison à construire, puis la machine intelligente entre en scène : un bras robotique géant (de plusieurs mètres) va ensuite construire seul, sans aucune intervention humaine, l’ensemble de la maison. Grâce à ce bras dirigé par un capteur laser, des couches de matériaux seront ajoutées progressivement, couche par couche. Ainsi le béton sera coulé par ce procédé d’ajout de couches successives.
Le résultat ? Des maisons, des villas, et même des immeubles sont aujourd’hui bâtis grâce à cette technologie. Avec de vrais bénéfices, tant pour les professionnels du BTP qui peinent à recruter que pour les acquéreurs de biens immobiliers.




Les avantages de l’impression 3D adaptée au secteur de l’immobilier


Les avantages sont en effet nombreux : gain de temps en premier lieu. Pour une maison standard, les délais de construction par ce procédé n’excèdent pas 3 jours. Les coûts de construction sont de fait compressés au maximum, et le prix d’une maison peut d’ores et déjà être divisé par 2. C’est le cas par exemple d’une maison d’une superficie de 130 m² dans l’état de New York, proposée au prix de 300 000 dollars, soit moitié moins que le prix normalement affiché pour ce type de bien. Car outre le facteur temps, les économies réalisées sur la partie maçonnerie sont spectaculaires.

Et les possibilités sont multiples. De petites maisons, certes spartiates mais fonctionnelles, et disposant d’une chambre, d’une pièce de vie et d’une salle de bains, peuvent être construites en 1 journée. Et être proposées à un prix défiant toute concurrence : moins de 4 000 €. Destinées aux pays en développement, ce type d’habitation permettra à des personnes qui n’avaient jusqu’alors pas les capacités de financement nécessaires, de devenir propriétaires.

L’autre avantage de taille est la personnalisation de la future habitation. Loin des standards et des modèles de maisons ou d’immeubles conçus à l’identique, il est déjà possible de construire des logements aux formes originales, de conception totalement différente, et ce au sein d’un même lotissement !
​​​​​​​

ici votre image
Chargement…