Dictez votre recherche…
Je recherche un appartement de 100m2 à acheter sur Lyon …
Cliquez pour démarrer

Ne paralysez pas l'économie immobilière

Actualités
le 19 mars 2021

Communiqué  :
​​​​​​​Ne paralysez pas l'économie immobilière

Suite aux annonces gouvernementales, les visites immobilières seraient interdites dans le cadre des nouvelles mesures de confinement des 16 départements concernés.

Le réseau Guy Hoquet tient à rappeler qu’en l’absence des visites, c’est l’ensemble de la chaine immobilière qui se trouve paralysée. Un particulier peut signer un mandat de vente, contracter un prêt immobilier auprès de sa banque, régulariser un acte chez son notaire et même déménager. En revanche, il lui est interdit de visiter un bien.

Lors du second confinement, nous avons démontré notre adaptabilité à la situation, avec des protocoles sanitaires renforcés et une limitation des visites au strict nécessaire, notamment grâce à l’apport de la visite virtuelle. Le logement reste pour les Français une nécessité, et empêcher une partie de l’exercice de notre métier aura des impacts immédiats.

Comme en novembre, les agences immobilières doivent fermer au public, mais cela ne signifie pas que les agences immobilières arrêtent leurs services. Nous mettons tout en œuvre pour faire avancer les besoins de nos clients en matière de logement, mais demandons à pouvoir aller au bout du processus pour ne pas mettre en péril les projets et notre économie toute entière.

Les Français, qui plus est en ces temps confinés, ont le droit de poursuivre leurs ambitions immobilières. Nous nous engageons à tout faire pour continuer à les accompagner.

Stéphane Fritz,
Président de Guy Hoquet l’Immobilier

Chargement…
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte