Newsletter : restons en contact

Vendre avant d’acheter : avantages et inconvénients

Titre article

Vendre avant d’acheter : avantages et inconvénients

Astuces et Conseils
Publié le 09/08/2022

Mutation, besoin ou envie de plus d’espace, les raisons ne manquent pas pour se lancer dans un nouveau projet immobilier. Aussi, la question de vendre son logement actuel avant ou après se pose inévitablement. Alors, comment choisir ? Quelle est la solution la plus adaptée ? Quels sont les avantages et les inconvénients de vendre avant d’acheter ? Nos conseils pour préparer votre nouvelle acquisition et faire le bon choix.

Quels sont les avantages de vendre avant d’acheter un nouveau bien ?

Vendre avant d’acheter comporte de nombreux avantages et permet entre autres de préparer sa nouvelle acquisition.

Définir son budget

En effet, vendre votre bien vous permet de connaitre avec précision le montant disponible pour l’achat du futur logement. Aussi, dès votre décision prise, vous devez procéder à une estimation. Attention, à ne pas surévaluer le bien au risque de ne pas le vendre ! Alors pour estimer un bien précisément, le mieux est de faire appel à un professionnel de l’immobilier. Il connait le marché et saura donner un prix juste pour vendre votre logement dans les meilleurs délais.

Ainsi vous pouvez envisager votre nouveau projet immobilier sereinement et vous aurez une idée précise de votre budget et de l’éventuel montant à emprunter. 

Ne pas recourir au prêt relais

Dès lors que vous achetez avant de vendre, recourir à un prêt relais peut s’avérer nécessaire.

Concrètement, il s’agit d’un prêt à court terme débloqué par la banque pour vous permettre de financer votre nouveau bien sans attendre. Le montant qui vous est accordé représente en moyenne entre 50 % et 70 % de la valeur du bien selon les établissements bancaires. Ainsi, vous avez 24 mois pour vendre votre bien. Durant ce délai, vous êtes redevable des intérêts et de l’assurance emprunteur. Quant au capital, il sera remboursé avec la vente du bien. Cette option implique donc une vente rapide afin d’éviter les frais liés au crédit relais.

Vendre votre bien avant d’acheter vous évite donc du stress et les frais liés au prêt relais.

Préparer votre projet sereinement

Vous n’êtes pas soumis au délai du prêt relais pour trouver un acquéreur. De plus, vous avez déjà votre budget ce qui vous permet de cibler votre recherche de logement. Ce qui vous donne la possibilité d’être réactif et de faire des propositions d’achat rapidement. Ainsi vous ne laissez passer aucune opportunité !

Quels sont les inconvénients de vendre son bien avant d’acheter ?

Vendre avant d’acheter demande une période de transition dont la durée est incertaine.

Rater une opportunité

Si le prêt relais vous rebute et que vous n’avez pas encore vendu votre bien, vous risquez de passer à côté d’un coup de cœur ! C’est en effet, le principal inconvénient de vendre avant d’acheter. Vous risquez de vous trouver bloqué et ne pas pouvoir faire une offre d’achat. De plus, il est rare que les vendeurs patientent le temps que vous vendiez votre logement.

Aussi, vous n’avez pas d’autres choix que de commencer votre recherche une fois que vous êtes certains d’avoir vendu votre bien. À moins, que par chance, vous réussissez à réaliser une vente concomitante. Autrement dit, à signer votre compromis d’achat et de vente en même temps. Exceptionnel, mais cela reste possible… avec un peu de chance !

Gérer la transition

L’autre problème de vendre avant d’acheter et de ne pas trouver un bien rapidement après la vente de votre logement. Dans ce cas, vous devez trouver une solution de logement entre les deux.

Vous devez alors envisager une location, ou vous faire héberger et stocker vos meubles. Tout cela implique des démarches administratives, mais aussi des frais difficilement chiffrables.

Vous pouvez éventuellement demander aux acheteurs d’allonger les délais si les dates de signatures ne sont pas trop éloignées les unes des autres. Parfois, certains acheteurs acceptent que les vendeurs restent dans les lieux en contrepartie d’une compensation financière et de la mise en place d’une indemnité en cas de retard. Néanmoins, une relation de confiance doit être présente et l’acheteur ne doit pas être pressé d’emménager.

Vendre avant d’acheter : Quelques précautions à prendre !

Attention de ne pas vous précipiter si vous vendez votre logement avant d’acheter. En effet, un compromis de vente signé ne signifie pas vente réalisée. 

L’acquéreur a droit à un délai de rétractation de 10 jours conformément à la loi SRU (article L 271-1 du CCH). Pendant ce délai, il peut se rétracter sans justificatif ni pénalité.

De même, il existe des conditions suspensives, liées à l’obtention d’un prêt par les acheteurs ou encore à la purge des droits de préemption. Tant que ces conditions ne sont pas levées, il subsiste un risque que la vente ne se réalise pas. 

Pour finir, sachez qu’un délai entre la signature d’un compromis de vente et de l’acte authentique est de 3 mois en moyenne.