Newsletter : restons en contact

Locataire : bien calculer votre budget

Titre article

Locataire : bien calculer votre budget

Louer
Publié le 06/08/2022
- Mis à jour le 09/09/2022

Avant de vous lancer dans la recherche d’un logement, vous devez calculer votre budget. En effet, cette étape est essentielle et vous permet surtout de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un logement. Vous éviterez également les mauvaises surprises une fois vos clés en main. Explications.

Déterminer le budget pour le loyer

La première étape avant de rechercher un logement en location est de connaître le montant du loyer charges comprises auquel vous pouvez prétendre.

En effet, les bailleurs souscrivent généralement une garantie loyers impayés. Bien que les critères soient propres à chaque assurance, il est courant de dire que le loyer ne doit pas dépasser 33,3 % de vos revenus. Vous devez donc calculer le montant du loyer en fonction de cette limite.

Les honoraires d’agence

Il est de plus en plus rare de trouver des logements à la location entre particuliers. Aussi, vous devez prévoir dans votre budget les frais d’agence qui doivent être affichés clairement dans l’annonce immobilière.     Concrètement les honoraires sont fixés librement par les agences sans pouvoir dépasser un plafond fixé par la loi ALUR. 

Les montants diffèrent selon la zone géographique du bien, à savoir : 

  • Zones très tendues : 12 €/m²
  • Zones tendues : 10 €/m²
  • Zones non tendues : 8 €/m² 
  • Par ailleurs, des frais d’état des lieux de 3 €/m² se rajoutent aux honoraires.   

Les frais d’agences représentent donc une part dans le budget de votre location que vous devez absolument prévoir avant votre recherche.

Le dépôt de garantie

Communément appelé « caution », le dépôt de garantie correspond à 1 mois de loyer hors charges, et peut être de 2 mois dans le cadre d’une location meublée. 

Cette somme est à verser et sera encaissée lors de la signature du bail et sert à couvrir les éventuels manquements du locataire à ses obligations (réparation locative, loyers ou charges impayés, dégradations…).

Le dépôt de garantie vous sera reversé dans un délai d’un mois lors de votre départ du logement, sous réserve qu’aucune dégradation ou impayé ne soit constaté au moment de l’état de lieux de sortie.

Le premier mois de loyer

En plus des honoraires d’agence et du dépôt de garantie, vous devez prévoir le premier mois de loyer. En effet, il sera calculé au prorata du nombre de jours restant dans le mois.

L’assurance habitation

Un locataire a l’obligation d’assurer le logement en cas de sinistre (dégât des eaux, incendies, vols…). Son coût varie en fonction de la surface, de l’étage, du niveau de couverture (capital à couvrir, franchise, garantie complémentaire), mais aussi de la région. Vous devez compter en moyenne entre 200 € et 250 € par an pour un appartement.

Attention, l’attestation d’assurance doit impérativement être remise à la signature du bail et transmise chaque année au bailleur.

Vérifier les provisions sur charges

Si vous louez un appartement en copropriété, n’hésitez pas à demander des précisions sur les charges collectives de l’immeuble. En effet, il est important de savoir si l’eau et/ou le chauffage sont compris dans le montant de vos provisions sur charges mensuelles.

Aussi, le relevé des compteurs est nécessaire lors de l’état des lieux afin d’éviter les mauvaises surprises lors de la régularisation annuelle des charges locatives. Il s’agit donc de ne pas surconsommer afin de ne pas avoir une somme importante à régulariser.

La taxe d’ordures ménagères

En tant que locataire, vous devez vous acquitter de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Elle est payée par le bailleur en même temps que sa taxe foncière. Néanmoins, elle constitue une charge locative rarement comprise dans les provisions mensuelles. 

Son montant dépend de la surface de l’appartement mais aussi de la région. N’hésitez pas à demander à l’agence immobilière de vous donner le montant approximatif de cette taxe, voire s’il est possible de la mensualiser.

Les frais d’installation 

En tant que locataire, vous devez ouvrir un compteur d’électricité et/ou gaz, éventuellement d’eau si elle n’est pas collective. Mais vous devez aussi prévoir un abonnement internet voire même le raccordement d’une ligne téléphonique. 

Toutes ces démarches ont un coût qu’il convient de prendre en compte avant de louer un logement. N’oubliez que ce sont aussi des abonnements récurrents à inclure dans votre budget mensuel.

Pensez aux aides réservées aux locataires

Il existe des aides octroyées au locataire sous conditions, à savoir : 

  • Allocation logement : Selon vos revenus, vous pouvez peut-être prétendre à une aide mensuelle pour le paiement des loyers. 
  • Fonds de solidarité logement : Il s’agit d’une aide accordée sous conditions de revenus permettant de financer l’entrée dans le logement (dépôt de garantie, frais d’agence, assurance habitation, 1er loyer…). Le FSL peut prendre la forme d’un prêt ou d’une subvention.
  • L’avance Loca-pass : Il s’agit d’un prêt à taux zéro accordé par Action logement, sous conditions. Il permet de financer le dépôt de garantie.

Louer un appartement demande de pouvoir l’assumer financièrement. N’hésitez pas à budgétiser votre emménagement, mais aussi vos dépenses mensuelles.