VENDRE

Vaut-il mieux revendre ou louer son bien ?

Publié le 11 Octobre 2018

Partager :
Vaut-il mieux revendre ou louer son bien ?

Vendre ou louer ? Vous avez beau y réfléchir, impossible de prendre une décision. Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque option ? Dans quelle situation est-il préférable d’opter pour l’une ou pour l’autre ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

 

 

Dans quels cas privilégier la vente immobilière ?

 

Si vous avez besoin d’une grosse somme d’argent à très court terme, la vente est la meilleure solution. En cédant votre logement, vous toucherez le montant de la transaction dès que l’acte définitif sera signé, et pourrez en disposer à votre convenance. C’est donc la démarche idéale si vous avez l’intention d’acquérir un autre bien tout de suite ou si vous faites face à un gros besoin de liquidités.

C’est aussi une bonne solution si vous constatez que les prix ne bougent pas sur votre commune, ou s’ils tendent à baisser. Dans ce cas de figure, l’intervalle de temps pendant lequel votre bien serait loué risquerait de lui faire perdre une partie de sa valeur, ce qui se ressentirait sur votre futur prix de vente.

En outre, notez que la vente d’une résidence principale est exonérée de la taxe sur la plus-value.

Néanmoins, une vente est un acte définitif. Pas question de revenir en arrière ! Une fois le transfert de propriété effectif, vous ne pourrez plus compter sur ce patrimoine.

 

 

Dans quels cas opter pour la mise en location ?

 

Alors que la vente vous permet de bénéficier d’un capital important mais ponctuel, la mise en location vous assure de toucher un revenu moindre mais régulier. Ces revenus peuvent vous servir à rembourser le crédit souscrit pour acquérir une nouvelle résidence principale, à payer votre propre loyer, ou simplement à profiter d’un complément de retraite bienvenu.

À condition de posséder un bien idéalement positionné, vous pourriez même compter sur un rendement locatif attractif. Dans le même temps, la valeur de votre logement aurait toutes les chances d’augmenter… De quoi rendre plus intéressante une vente future !

Notez que la souplesse du bail locatif vous permet de vendre aisément. En louant votre bien meublé, vous pourrez établir un contrat locatif pour un an seulement. Vous devrez toutefois penser à donner congé à votre locataire dans les temps (six mois avant l’échéance du bail).

Mais n’oubliez pas de prendre en compte l’inconvénient principal de toute location : la nécessité de la gérer ! Devenir propriétaire bailleur n’est pas de tout repos. Il faut aussi compter avec les risques : même si les situations de loyers impayés ne concernent qu’à peine 2 % des locations, elles existent.

Dernier point : votre revente sera sujette à la taxe sur la plus-value immobilière (36,2 %), moins les abattements prévus par année de possession (jusqu’à trente années pour bénéficier d’une exonération complète).

Entre vendre et louer votre bien, la bonne solution dépend de plusieurs critères : votre situation personnelle, votre éventuel projet d’achat et votre profil fiscal. Prenez le temps de la réflexion avant de vous lancer !

Partager :