VENDRE

Profitez du printemps pour vendre votre bien

Publié le 13 Juin 2019

Partager :
Profitez du printemps pour vendre votre bien

Le printemps, symbole de fertilité et d'optimisme. Et si c'était la saison parfaite pour vendre votre bien immobilier ? Voici nos conseils pour valoriser votre logement à la vente et profiter de la saison du renouveau. 

 

 

Du soleil et des fleurs pour optimiser votre bien

 

La luminosité plus intense du printemps permet d'éclairer une véranda ou une verrière. Elle redonne le sourire à des pièces qui sont plus sombres en hiver. Elle vous invite à disposer des miroirs pour offrir aux acheteurs potentiels des reflets encore plus avantageux. La saison printanière est aussi parfaite pour booster votre "home staging" avec une décoration végétale attrayante. Dans un espace épuré, disposez un bouquet de fleurs ou une série de plantes vertes en pleine floraison. Si votre bien immobilier dispose d'un jardin ou d'un balcon, misez sur la valorisation des espèces fleuries. Vous n'avez pas d'extérieur attitré ? Incitez les acheteurs potentiels à profiter de la vue verdoyante sur l'avenue bordée d'arbres ou sur les hauteurs de la ville. 

 

 

Vendre au printemps : l'impact positif des vacances scolaires

 

D'une façon générale, le calendrier des familles se calque par commodité sur les dates des vacances scolaires. Or, en avril, deux belles semaines de vacances permettent de passer du temps avec les enfants et de réaliser des visites en vue d'un déménagement pendant les vacances d'été. C'est le timing parfait pour que les enfants réussissent leur rentrée en septembre dans leur nouvelle école. Résultat : les chiffres l'indiquent, le volume des transactions immobilières en France augmente au printemps.

 

 

Les conseils pour gérer ce pic printanier

 

Par voie de conséquence, la concurrence est aussi plus importante, car il y a beaucoup de biens immobiliers sur le marché. Or, qui dit concurrence accrue dit juste prix. Si le printemps semble être véritablement une saison pour conclure, ce n'est pas une période au cours de laquelle il est conseillé de trop surestimer votre bien. Si vous faites partie du bataillon des acheteurs potentiels, là aussi, il convient d'être prévoyant côté budget, car vous ne serez peut-être pas le seul à vous positionner. Dans ce dernier cas, le conseil est d'être en veille à compter de février pour espérer capter les premiers biens immobiliers intéressants du printemps. Enfin, dernier critère important : les taux d'intérêt. S'ils sont aussi bas que les pâquerettes, la saison printanière peut effectivement battre des records. S'ils sont plus hauts qu'un tournesol, elle risque d'être freinée dans son bel élan. 

Partager :